Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘point of view’ Category

HT Jim Fiore

Related Ras le cul [fr]

Read Full Post »

creationists

This is from Larry Moran :

Some people, even evolutionists, think that the only creationists are those who believe in the literal truth of Genesis. They maintain that it is wrong to refer to intelligent design proponents as creationists. Obviously, I disagree and I’m not alone. In fact, I’d go one step farther than the Committee on Culture, Science and Education, I’d say that Theistic Evolutionists are also creationists because they believe in a creator.

and is exacly what I was discussing a month ago about the silly definition of creationists (FAQ6qnto) proposed by Vincent Fleury.

Read Full Post »

Come Out!


by PZ Myers, Pharyngula

Reposted from:
http://scienceblogs.com/pharyngula/2007/07/come_out.php

PZA while back, I floated the idea of a logo for the godless. There was a lot of enthusiasm for the idea, and a lot of good design ideas came out of it … maybe too many good ideas. And being a mob of atheists, there was absolutely no consensus on what was the best symbol to use. Finally, I didn't want to impose a logo on anyone, so I just let it drop to see if anyone would simply start using one of the suggested designs, that maybe a consensus might coalesce. I saw a few of the logos on scattered sites, but there wasn't much of a spontaneous response, and alas, every single site used a different logo. Typical atheists.

Now, though, there is one possible option: the RDF has started the Out Campaign, an effort to get atheists to publicly and proudly declare their status. It has a slightly different meaning — it's not exactly a symbol of atheism, but more a symbol of the willingness to come out about your disbelief — but it's nice, it's simple, it's clean. It's a simple red Zapfino « A », the scarlet letter.

A

(suite…)

Read Full Post »

The Vise Strategy Revisited:  »

Barbara Forrest, the official historian for the anti-ID side, has a piece of revisionist history in the latest Skeptical Inquirer (see here). It is titled ‘The Vise Strategy Undone.’ Since I’m the inventor of the Vise Strategy and one of the principal targets of her piece, let me offer a few corrections : (stikes and emphasis by Oldcola) In general, this is speaking

(suite…)

Read Full Post »

En attendant…

Et maintenant qu’allons-nous devenir sans les Barbares.
Ces gens étaient en somme une solution.
Constantin Cavafis

En 1550 mots publiés dans Science et Pseudo-Sciences, Bernard d’Espagnat tente de venir en aide à l’Université Interdisciplinaire de Paris. En vain.

(suite…)

Read Full Post »

ras le cul

Il semble que je ne suis vraiment pas le seul à être excédé par les conneries que des anti-Darwin étalent volontiers par-ci par-là. A force d’entendre du non-sens être présenté sous l’étiquette fallacieuse d’argument scientifique, il arrive un moment où l’on pète un plomb et on a envie de dire les chose de façon claire.

La première réaction en face est de dire que l’on refuse un débat civilisé.

Non, ce n’est pas de débat qu’il s’agit là. Respecter une personne qui présente des signes d’une chute sévère de son QI à chaque fois qu’il aborde un sujet, ou pire, qui étale son ignorance sans aucune pudeur, n’est pas s’engager dans un débat civilisé; c’est une insulte aux mots « débat » et « civilisé », une insulte à l’intelligence. Au pire on arrête de discuter, au mieux on prend le temps nécessaire pour forcer l’autre à étaler en public sa bêtise/connerie pour qu’il soit plus aisé de la dénoncer.

Face à des arguments illogiques et des hypothèses gratuites présentés comme seuls éléments de la controverse l’attitude civilisée consiste à se préoccuper de la santé mentale de son interlocuteur et éventuellement faire le nécessaire pour qu’un professionnel de la santé le prenne en charge.

Mais si on ose en dire autant, la deuxième réaction est de crier à l’attaque ad hominem, ce qui permet de caser un peu de latin pour faire docte et sérieux. Bien-sûr qu’il s’agit de traiter un cas personnel quand il y a une personne qui adopte une attitude à la con. Etre ignorant à propos d’un sujet et vouloir en contester son exactitude est une affaire personnelle, pas de groupe. Il faut dénoncer la personne particulière avant de se perdre dans des généralisations. Il faut faire la dissection de ses travers, exposer clairement ses illogismes, ses formules rhétoriques creuses, son ignorance du sujet. Il est nécessaire de la ridiculiser publiquement, non pas pour des raisons personnelles, mais pour inhiber d’autres qui seraient tentés d’en faire autant.

Des parasites qui contribuent au bruit de fond ambiant et qui non pas seulement aimeraient empêcher les uns de travailler tranquilles, mais aussi entraîner d’autres, autant ou plus ignorants qu’eux-même, à adopter leurs logiques frelatées par des idéologies.

Pourquoi accepter sous couvert de civilisation la merde idéologique qu’ils traînent, étiquetée scientifique, sans dénoncer clairement ce qu’il en est ?

Démarrer la discussion en accordant le bénéfice du doute est largement suffisant. Mais en constatant, au fur et à mesure que le débat se déploie, d’abord l’ignorance, puis la mauvaise foi, le refus de débattre quand leurs défauts deviennent évident, ou même des travers d’ordre personnel, ce n’est plus une marque de civilisation que de continuer la discussion, c’est une acceptation implicite de la barbarie à laquelle on fait face. Laisser un barbare se promener avec un costume de civilisé sans le dénoncer serait accepter de vivre dans un carnaval perpétuel. Accepter qu’il puisse abuser les personnes qui ne perçoivent pas son déguisement et qui prendront le bouffon pour ce qu’il n’est pas.

On ne discute pas avec un barbare de façon civilisée, non pas par principe, mais parce que lui ne peut pas discuter de façon civilisée.

Les discussions avec les créationnistes de tout poil, qui carburent à la croyance pur jus, finissent inexorablement par quitter le domaine scientifique, qui ne les intéresse que parce qu’il contredit certains de leurs dogmes, pour aborder soit la philosophie des sciences soit la théologie. Si on refuse de poursuivre la discussion dans ce terrain on est accusé de ne pas répondre à une discussion scientifique, si on s’y implique et qu’on oppose des arguments on finit par affronter un silence qui se veut dédaigneux. Si on recentre le débat aux sujets scientifiques une réponse à côté de la plaque suivra, ou encore une fois le silence.

Face à un trou du cul qui réclame un débat civilisé la réponse la plus adéquate semble de lui administrer un lavement pour rendre l’atmosphère plus respirable.

Read Full Post »

the Right Was Right: « Ban Christmas: replace with Celebrate our Monkey Ancestors Day »

(Via Stranger Fruit.)

Read Full Post »

Older Posts »